LA PAT’ PATROUILLE : LE FILM, présenté par Paramount Pictures, Nickelodeon Movies et Spin Master Entertainment, atteint la tête du classement au box-office depuis sa sortie en France le 11 août dernier. Selon la presse spécialisée française, LA PAT’ PATROUILLE : LE FILM a été classé n°1 en France pendant les deux premières semaines et est maintenant classé n°2. Le film, qui a été animé par Mikros Animation, est le premier long métrage entièrement en images de synthèse de la franchise mondialement connue, créée et produite par Spin Master.

En outre, le film a été classé également n°1 en Angleterre, en Irlande, au Canada et au Mexique ; et deuxième aux Etats-Unis.

 

« Nous sommes très heureux que ce film écrit par Billy Frolick avec Cal Brunker et Bob Barlen et réalisé par Cal Brunker bénéficie d’une sortie en salle mondiale », a déclaré Andrea Miloro, présidente de Mikros Animation. « Notre équipe de Montréal est très fière de s’être vue confiée ce magnifique projet par Spin Master Entertainment. Elle s’est totalement investie dans la mission de porter cette franchise tant appréciée sur grand écran. Il est encore plus gratifiant pour nous de voir que ce long-métrage d’animation a attiré et ravi tant de spectateurs en France et dans de nombreux autres pays ».

LA PAT’PATROUILLE : LE FILM entraîne le public dans une toute nouvelle aventure dans des environnements inventifs, avec les célèbres adorables personnages de la série existante ainsi que de nouveaux.

“C’était un défi très excitant de travailler sur un premier film avec de l’animation en CG », commente Laurence Vacher, Productrice Déléguée chez Mikros Animation. « Nous avons travaillé très étroitement avec Cal Brunker et son équipe pour produire ce film dans le respect total de la franchise, tout en l’amenant à un niveau supérieur sur tous les aspects – une animation remarquable et un look beaucoup plus riche en effets spéciaux ; tous les ingrédients pour en faire un véritable film d’aventure. »

La production de ce long-métrage, entièrement animé au studio de Mikros Animation à Montréal, a été mise à l’épreuve par la pandémie mondiale. Lorsque les mesures sanitaires ont commencé à être mises en œuvre au printemps 2020 localement le film n’en était qu’au stade de la prévisualisation. Mikros Animation a pu déployer les solutions nécessaires en quelques jours pour permettre à ses artistes de travailler à domicile en toute sécurité, tout en maintenant une communication régulière avec l’équipe de production de Spin Master Entertainment et le réalisateur Cal Brunker. Au-delà des défis technologiques et des conditions de confinement qui ont évolué au cours des semaines suivantes, le studio a pu faire travailler à domicile plus de 250 artistes dédiés au film à Montréal. Le projet a été entièrement réalisé dans des conditions de travail à distance, non seulement en pleine collaboration avec les studios de Mikros Animation, mais aussi avec d’autres services du groupe Technicolor.

Retrouvez quelques-un des articles parus dans la presse sur le travail de nos équipes.

Collider – August 12, 2021

[…] we had 250 artists that were working from home on this, for over a year. It was very difficult for the first couple of weeks, but the studio, Mikros Animation in Montreal, really got their act together very quickly.[…]

Rendy Reviews – August 11, 2021

[…]The show’s CGI quality gets a massive improvement that puts its money where its mouth is. Once again, Montreal-based studio Mikros Animation — the same studio that did animation services on Sponge On the Run — provides cinematic animation that makes this feel like a massive production too big for TV. […]

La Presse – August 12, 2021

[…] Toute l’animation a été réalisée à Montréal par les studios Mikros. Au total, près de 340 artisans ont travaillé pendant deux ans pour donner vie au scénario.

Germanic – August 23, 2021

[…]Fans der Show können aber auch feststellen, dass die Hunde lebensechter aussehen. Dies liegt daran, dass das Animationsteam des Films in Montreal die Charaktere und Umgebungen mit fortschrittlicheren computergenerierten Bildern (CGI) nachgebaut hat […]