Mikros Animation a le plaisir d’annoncer que BOB L’ÉPONGE LE FILM : ÉPONGE EN EAUX TROUBLES sera disponible sur Netflix à partir du 5 novembre 2020 dans tous les pays sauf les États-Unis et le Canada.

BOB L’ÉPONGE LE FILM : ÉPONGE EN EAUX TROUBLES est synonyme de plaisir, d’aventure, d’environnements inventifs et de personnages adorables. C’est le dernier volet d’un phénomène mondial, qui dure depuis plus de deux décennies.

« Nous sommes ravis que ce film réalisé et écrit par Tim Hill soit diffusé dans le monde entier via Netflix », a déclaré Simon Vanesse, directeur général de Mikros Animation. « Nous sommes très fiers que Paramount Animation nous ait fait confiance pour donner vie aux dernières aventures de Bob l’Éponge et à son univers dans ce tout premier long métrage d’animation entièrement en CGI. »

« Une première pour la saga Bob l’Éponge, ce premier film dont l’animation est entièrement rendue en CG était un vrai défi », commente Marie Balland, responsable de la production chez Mikros Animation Montréal. « Nous avons travaillé en étroite collaboration avec Tim Hill et son équipe pour nous assurer que la traduction du look de l’animation 2D originale en 3D respecte totalement la franchise, tout en développant un nouveau look plus riche qui plonge vraiment le spectateur dans Bikini Bottom et la cité perdue d’Atlantic City. »

Pour rester fidèle à la série télévisée, les artistes ont adopté une animation différenciée pour les personnages et les environnements. Créer les environnements en “quasi” full-CG a nécessité une exploration stylistique approfondie et la redéfinition des formes et des codes visuels. Cette étape clé a permis à nos équipes de créer de nouveaux paysages colorés et contrastés avec un haut niveau de détails. Cela n’a été possible que grâce à un mélange organique de techniques de pointe et traditionnelles, que grâce à la combinaison d’un savoir-faire dans la création d’éléments graphiques, d’un flux de travail flexible et d’une inventivité visuelle.
Les équipes de Mikros Animation ont apporté une attention très particulière à la conception et l’animation des personnages afin de préserver l’esprit de la série originale ainsi que l’individualité et la personnalité de chaque protagoniste. La phase de rigging a été très complexe et très dense car il y a peu de personnages similaires. La fabrication des personnages 3D a été totalement repensée : l’animation a été découpée pour éviter tout effet de flou dans les mouvements tout en gardant une fluidité. Cela a également demandé à rendre les membres mobiles, à utiliser des formes 2D, des FX animés, des transferts d’ombres, …. Tout cela pour que les personnages puissent avoir un vrai jeu d’acteur, bouger, se déformer et faire toutes sortes de cascades folles !

“Tim Hill comprend vraiment le monde de Bob l’Éponge. Il a l’ADN de la franchise mais il nous a donné, à nous les artistes, toute latitude. De ce fait, nous avions tous l’opportunité de proposer notre propre approche artistique, que lui et son équipe approuvaient ou non par la suite. En tant qu’animateur, ce type de film n’arrive que tous les 5 ou 10 ans dans une carrière. Nous avons beaucoup ri en travaillant sur ce festival visuel de couleurs, de comédie et de rigolade”, raconte Jacques Daigle de Mikros Animation Montréal, qui était superviseur de l’animation sur le film.

 

La joie de travailler sur ce film d’animation a été mise à l’épreuve par la crise sanitaire mondiale. Lorsque les politiques de confinement ont été mises en place au printemps 2020, Mikros Animation a su déployer en quelques jours les mesures nécessaires pour permettre aux artistes des studios de Montréal et Paris de travailler à distance en toute sécurité. Malgré les défis technologiques et les conditions de confinement qui ont évolué au cours des semaines suivantes, ce sont plus de 240 artistes à Montréal et Paris qui ont travaillé à distance sur le film et sur les assets marketing de Bob l’Éponge. Le projet a été finalisé pendant le confinement dans des conditions de distanciation sociale, ce qui a nécessité une étroite collaboration non seulement entre les équipes de Montréal et Paris mais aussi avec Mr. X qui s’est chargé des VFX et Technicolor Post-Production de l’étalonnage.

Rendez-vous sur Netflix pour voir le film!